9.7.08

Unuaj tagoj, Montbéliard, premiers jours

Ja la EV6-vojo ne cxie pretas, tamen estas plezuro rajdi laux kanaloj, for de auxta svarmo, tra ravetaj lokoj... kaj ebene.
Cetere, kiam mi devas uzi "normalajn" vojojn, kiuj foje krutetas, mi tre penas. Nu, estas la unuaj tagoj, normalas. Post la hodiauxa ripoztago probable plibonigxos...

Iom pluvemas la veter', sed mi nun havas tre tauxgan jakon, do pluvo preskaux plezurigas min... Sume, bonega humoro malgraux iom kaprica vetero...

Baldaux Svislando, baldaux mi vidos la rugxan biciklon de Benno (vidu dekstre)... kaj poste, pluos.

Qu'on se le dise -ou pas, d'ailleurs...: pour la première fois, j'ai adoré pédaler accompagné! Lyon-Châlon s/Saône seulement, mais de bien chouettes moments...

Puis me rev'là seul, j'aime bien aussi. A Dole je rejoins l'EuroVélo6, miel d'ours, ça longe le Doubs, je me baigne, c'est plein de jolis coins, loin du bordel motorisé... et plat. D'ailleurs quand je dois reprendre la route ouverte aux bagnoles, (la véloroute n'est pas achevée partout), les côtes me sèchent bien... Mais bon, passés les premiers jours et cette pause glandouille à Montbéliard, le jus devrait chasser les courbatures...

L'EV6, prévue pour accueillir aussi bien les cyclos que les rollers ou les "personnes à mobilité réduite", est parfois aménagée de façon surprenante, comme cette barrière devant un pont, galère avec les bagages, et le panneau associé "pied à terre". Ils doivent bien rigoler, les paraplégiques...

Bientôt la Suisse, bientôt je verrai le vélo rouge (liens à droite) et son cavalier, et après, encore du vélo.

Le moral est bon, même sous les averses!

Я рад.

2 Komento(j) / Commentaire(s)

Anonymous rubulo skribis...

miaflanke trajnbiletoj aĉetitas.

Do zobaczenia.

11 juillet, 2008  
Blogger tif skribis...

Jep. Eble mi demandos, ke vi kunportu cigaredpaperon...

Alik, pardonite, mais chuis trop creve le soir, pas l energie de bosser le russe...

Sinon, je suis a Frauenfeld, en Suisse. C est industriel et germanophone...
je repars demain.

12 juillet, 2008  

Enregistrer un commentaire

<< Home